0
Posted 02/12/2014 by Sword in Bien-Être
 
 

Recettes et Conseils Aphrodisiaques – Partie 2


7651472-deux-verres-de-champagne-avec-resume-heart-splashL’huître

Le terme « aphrodisiaque » vient du mythe d’Aphrodite, la déesse grecque de l’amour, née de l’écume des flots dans la nacre d’une huître. La laitance contenue dans ce coquillage pourrait provoquer une augmentation du désir — de même que sa forme, qui évoque le sexe de la femme. Casanova, dit-on, avait l’habitude d’engloutir une centaine d’huîtres avant d’honorer une dame. Profitez de cette période de fêtes propice à ses dégustations.

Les bains de la sensualité

Un sachet de romarin, un de sauge, un de genièvre, un d’origan, un de menthe, un de thym. Vous les placez au fond de la baignoire, juste là où l’eau va tomber du robinet. Laissez couler bouillant. Au dernier moment seulement, ajoutez l’eau froide. Ce bain est très nettement aphrodisiaque. Il semble logique, sinon innocent et hautement souhaitable, de s’y plonger à deux quand la baignoire est assez grande. Le pouvoir des œufs sur le désir est reconnu depuis la nuit des temps. La recette suivante vous est fortement conseillée, quel que soit votre âge. « Celui qui prend l’habitude de manger tous les jours des jaunes d’œufs sans le blanc trouvera dans cet aliment un excellent stimulant sexuel », dit-on généralement. Le nectar d’Eros.

L’Ail une solide réputation !

La plante de l’amour par excellence pour vous, c’est l’ail. Il permet de rehausser les performances sexuelles. Les prêtresses des temples d’Éros préparaient de nombreuses recettes à base d’ail. Mettez de l’ail dans toutes vos préparations culinaires viandes, poissons, légumes, etc. Utilisez-le aussi frais que possible. Pour enlever son odeur de votre bouche, croquez un grain de café ou du chewing-gum après le repas. Si vous n’aimez pas l’odeur de l’ail, prenez-le en poudre. Il existe aussi de l’ail en gélules, vendu dans les magasins de diététique ou en pharmacie.

Graine de cardamome

La médecine indienne recommande les fruits secs, mais proscrit l’abus de plats aigres, épicés ou trop salés. Elle conseille également d’éviter l’alcool à haute dose, et d’adopter définitivement un régime riche en lait, en beurre et en… viande de moineau. Les amants qui désirent retrouver leur vigueur croqueront des graines de cardamome (l’un des ingrédients des fameuses « cinq épices » chinoises), de pavot, et mangeront amandes, pistaches et autres noix. Sans oublier la réglisse (mais attention, cette racine peut faire monter la tension artérielle !).


Sword